Parcours

Mes premiers pas avec la glaise remontent à ma petite enfance … Je n’avais que 2 ans … Mon père, alors professeur d’arts plastiques, m’a mis très tôt de l’argile entre les mains.

Au collège, il m’encourageait dans mes explorations plastiques.

1992, gouache léger

 1992 (14 ans) – Gouache

A l’adolescence,  j’ai pratiqué la poterie pendant plusieurs années.

J’ai un excellent souvenir de ces années d’expression libre, du plaisir de modeler, de l’odeur de la terre. J’ai appris à créer, à rêver.

masque et femme oiseau IMG_2890

1992/1993 – Masque                                       1993/1994 – Femme oiseau inspirée des cuillères à fard égyptiennes

Mon père m’a apporté l’amour des œuvres classiques. 

Ma mère m’a donné des clefs pour la compréhension de l’art contemporain. Chaque année, elle nous amenait à la Fondation Maeght située à Saint-Paul-de-Vence. Je me souviens notamment des expositions sur G. Braque (1994) et Bacon / Freud (1995).

Saint-Paul-de-Vence est aujourd’hui un lieu de pèlerinage où je me rends régulièrement. En 2010, j’ai été subjugué par l’exposition Giacometti et Maeght 1946 / 1966.

IMG_2885 bisOn m’encourageait à m’exprimer comme je l’entendais, sans me censurer…

Et pourtant, je me souviens du commentaire d’un adjoint au Maire de Hyères-les-Palmiers venu voir l’exposition de fin d’année quand il a vu mon tableau « L’enfermement »… J’avais 16/17 ans.

 


1994/1995 – L’enfermement (terre, barbelé, tissus et bois)

 


A la même époque, j’ai également pris des cours de dessin et de peinture à l’Académie de Dessin de Toulon.

1994, étude volume léger

                                    1994 – Etude sur les volumes

J’ai consacré ensuite quelques années à réfléchir au Paysage et à l’espace publique.

C’est dans une école d’art (Ecole Nationale Supérieure du Paysage de Versailles situé dans le Potager du Roi) que j’ai passé mon diplôme de Paysagiste D.P.L.G en 2007.

Si je n’ai jamais exercé en tant que tel, l’enseignement reçu m’a profondément marqué et ouvert l’esprit, m’a permis d’aiguiser davantage ma sensibilité, tant les champs d’investigation étaient vastes !

2003-09-17, atelier J. Simon 22

2003-09-17, atelier J. Simon 232003 – Atelier avec J. Simon à l’ENSP – plâtre

De ces années, c’est certainement l’histoire de l’art, de la Ville, des jardins et les cours de projets et d’arts plastiques qui m’ont le plus marqué et imprégné. Mais aussi d’être au contact de personnalités extraordinaires.

IMGP00052006 – Presqu’île de Giens et salins d’Hyères – Hyères-les-Palmiers. Maquette en glaise.

Il a quelques années, je me suis inscrite dans un atelier de céramique de St Germain-en-Laye : un besoin irrépressible de toucher la terre, la modeler à nouveau … de sentir mes doigts s’enfoncer dans l’argile.

Ce retour aux sources a été comme une invitation au changement …

C’est comme ça, qu’en septembre 2013, j’ai entamé une formation professionnelle en céramique à Montreuil, avec une envie de ne me consacrer qu’à la céramique.

J’ai envahi mon domicile situé à Conflans-sainte-Honorine (dans les Yvelines en IDF) pour y faire mon atelier.